Concert dans le noir, Fête de la musique et Saint-Jean

Nom de nom! La rentrée des classes pour ma petite aujourd’hui. Ça va à une de ces vitesses!

Si vous voulez arrêter le temps un petit peu, je chante au Café de l’Aigle, Rue Ancienne à Carouge, ce vendredi (28 août). À tout bientôt.

Comme certains me l’ont fait remarquer, j’ai délaissé un peu la maintenance de mon site depuis plusieurs semaines. En effet, je n’avais pas de concerts à annoncer et j’avais une montagne de boulot qui me tombait dessus chaque jour.

Ce qui ne m’a pas empêché de faire trois chouettes concerts au mois de juin :

i) Le Zénith à Château d’Oex. Repas-spectacle dans le noir complet afin de sensibiliser le commun du mortel au handicap de la non-voyance. Merci à Émile et à toute l’équipe qui ont rendu cela possible, et en particulier aux volontaires du Groupement Romand de Skieurs Aveugles et malvoyants (GRSA) (http://www.grsa.ch) qui nous ont accompagné tout au long de la soirée pour éviter qu’on se casse la gueule (Angélique, Michel, Alain, Violaine et… désolé, il me manque un ou deux prénoms). Chanter dans le noir, c’était une expérience inouïe. On m’a demandé : « Mais pour la guitare, comment tu fais, si tu ne te vois pas les doigts ? » Aucun problème ! Chanter quand je ne me vois plus les mains, ça me connaît !

ii) Fête de la musique. On a fait des improvisations de chansons pour les gamins. C’était sympa. Michaël Perruchoud a encore assuré comme une brute aux paroles et moi je lui ai fait le beau tapis musical dessous à la guitare ainsi que les bruitages (perroquet, yodle, etc.) et les chœurs. En général, les gens ont apprécié, relevant le fait qu’il est rare qu’un spectacle du genre ne prenne pas les enfants pour des arriérés mentaux !

iii) Fête de la Saint-Jean pour l’Association des Québécois en Suisse. J’ai encore assuré l’animation musicale pour la Saint-Jean cette année. C’était la neuvième ou la dixième fois que me revenait cet honneur. C’était sympa, plus familial et moins beuverie. Comme chaque fois, on a fini ça autour du feu, mais un peu moins tard il me semble ! Je n’ai pas perdu la voix cette année, comme quoi on n’est pas toujours en plein déclin et que certaines choses sont réversibles. On peut voir des photos de tout ça, ainsi que des années précédentes, sur le site de l’association : http://www.toileaqs.com. Un fait notable : c’est la première fois que je passe une Saint-Jean sans entonner « La Complainte du phoque en Alaska ». Merci. Merci. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *