Petit gamin (Exit de bar)

(paroles et musique : Sébastien G. Couture et Daniel Desjardins)
© Sébastien G. Couture, Daniel D. Desjardins, 1993 (SOCAN)

Je me sens bien dans cette ville,
Ville fermée, noire et tranquille
Pleine de filles à marier
Juste pour un soir de liberté.
Tu es belle dans mon verre,
Quand j’te regarde à travers
Tout l’alcool que j’ai pris.
J’te trouve jolie
Pis j’ai envie.
Je suis envie.

V’là qu’j’me pose la même question:
« Vais-je sortir encore trop rond,
Oublier l’chemin de ma maison
Et finir dans ton salon? »

J’suis encore pris dans le même refrain;
Mon coeur qui court comme un gamin.

Un autre verre, tu étincelles,
Attises en moi le feu charnel.
Ta chaleur me donne la fièvre,
Ma raison flambe sur tes lèvres.
La soirée s’achève;
V’là qu’j’ai perdu mon adresse.
J’suis comme un chien, tu es ma laisse;
Emmène-moi dans tes caresses.

V’là qu’j’me pose plus d’questions;
J’suis rendu trop loin, j’suis rendu trop rond.
J’ai oublié le chemin de ma maison.
J’me suis perdu dans ton salon.

J’suis encore pris dans le même refrain;
Mon coeur qui court comme un gamin.

J’retrouve mon chemin au petit matin,
Je pense à celle qui ne sait rien.
J’me demande pourquoi je l’aime si fort
Quand arrive l’heure des remords.

Je ne suis pas très fier
De ce foutu petit gamin
Qui joue les amours buissonnières
Dans ces refrains qui riment à rien.

Québec, 3 décembre 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *